08
Juin
08

Larouche et Socrate: Sur Dieu

L’article que vous cherchez a été transféré ici: http://lamonade.wordpress.com/2008/06/08/larouche-et-socrate-sur-dieu/

Bonjour, et merci de votre visite. Notez que je vais bientôt fermer ce blog, et que tout son contenu a été transféré ici: http://lamonade.wordpress.com

Pour ceux qui veulent mieux comprendre ma dissociation avec le personnage de Lucifer, je vous invite à visiter cet article sur mon nouveau blog : http://almalejeune.wordpress.com/2008/07/22/plan-divin/

Publicités

5 Responses to “Larouche et Socrate: Sur Dieu”


  1. 1 chana
    20 juin 2008 à 3:08

    Très bel essai à diffuser dans les CEGEP et les Universités
    De belles réflexions à développer pour un monde nouveau ouvert sur les autres mondes de l’univers dans une société où le bien-être est la priorité

    Bravo
    Chana

  2. 2 UnPeuDeSérieux!
    26 juin 2008 à 2:25

    b[VA TE FAIRE EXORCISER !!!]b

    A moins d’être enfermé en isolement depuis une bonne dizaine d’année à Guantanamo, drogué et torturé, il faut avoir un sérieux problème pour perdre autant de temps à écrire une telle daube.

    Et je ne parle même pas de l’Homme de l’espace, mais de ce pseudo dialogue socratique qui te sert en fait de plateforme de prosélytisme raëllien.

    Quand Socrate dialogue, il ne cherche pas à prouver quelque chose, il a surement une idée de direction, mais il cherche, et il se risque à changer d’idée, ce qui est loin d’être ton cas. Socrate se retournerait dans sa tombe s’il donnait de l’importance à ce que tu dis, ce dont je doute.

    Ton incompétence se retrouve même dans la fait que tu fasses de LaRouche un adepte de Raël, ce qui est ridicule pour toute personne l’ayant lu (ce qui n’est pas ton cas).

    Après si ton seul but, c’est d’être lu (faire du buzz), c’est bon, mais une seule fois…à moins que tu saches de quoi tu parles quand tu en parles.

  3. 3 lelucifer
    26 juin 2008 à 3:48

    Je t’avoue que je ne sais pas quoi te répondre.

    – Tu sembles critiquer d’abord la pertinence de mon dialogue (chacun son truc je te l’accorde, mais tu l’as quand même lu; alors si j’ai bien perdu mon temps à l’écrire, tu en as fait autant en le lisant);

    – Ensuite tu affirmes qu’il s’agit de propagande raëlienne (si je comprends bien, tu ne crois pas au message de Raël…cela signifie-t-il nécessairement que tu as raison? Ta croyance équivaut-elle à la réalité? Je ne pense pas que tu es ni présomptueux à ce point, ni illuminé à ce point non plus);

    – Après tu m’accuses de porter atteinte à la mémoire de Socrate (comme si tu étais son avocat personnel; je n’ai aucun problème avec ça, commençons le procès, avant ça tu devras me prouver que Socrate t’a mandaté pour être son représentant sur Terre…);

    – Tu affirmes que je suis incompétent et ignorant de qui Larouche est vraiment parce que dans le dialogue je lui fait reconnaître le message de Raël (bienvenue non pas dans le monde de Socrate, mais celui de Platon cette fois…quelques questions pour t’aider à comprendre: est-ce que Socrate a écrit dans sa vie? Qui est celui qui a écrit les dialogues avec Socrate? Est-ce que cet auteur relate SEULEMENT les choses qu’enseignaient Socrate?);

    – Finalement je ne sais pas de quoi je parle… de quoi est-ce que je parlais dans ce dialogue alors? De Dieu. Toutes tes critiques concernaient les costumes, les personnages, l’éclairage de ma pièce de théâtre métaphysique et tu conclus en disant que l’histoire n’était pas bonne. Je t’avoue que je suis un peu baffoué. De quoi veux-tu débattre???

    Merci quand même pour ton commentaire, et en espérant que tu t’attendais à une réponse de ma part, j’espère qu’on pourra entamer un échange constructif.

  4. 4 UnPeuDeSérieux!
    26 juin 2008 à 5:33

    @ Lelucifer

    Je te remercie d’avoir répondu.

    Comme je l’ai dis dans mon précédent message, le point que je voulais toucher ne concernait pas le fond de ton argumentation (l’Homme de l’espace), mais de la forme (le dialogue socratique), qui est une méthode de recherche de la vérité, et qui demande donc de ne pas avoir une idée claire de où on veut arriver.

    Je dois t’avouer que je n’ai jamais rencontré Socrate, ni entendu sa voix me « mandater pour être son représentant sur terre ».

    Maintenant, parce que j’ai lu et travaillé bon nombre de ses dialogues, je pense pouvoir me permettre d’en parler. Il a écrit ce qu’il a écrit (Platon si tu veux) dans le but de transmettre quelque chose (une pensée, une méthode, une manière de penser, de découvrir), pour qu’elle soit reprise et développée (cf le Phédon par exemple). Ce qui compte, c’est la développement, la recherche, le chemin et non la fin. Ou disons plutôt que la fin est conséquence du développement.

    Toi, tu utilises le dialogue pour arriver à une fin prédéterminée. Tu construit le dialogue pour servir ton intérêt, il est conséquence.

    Sinon, sur LaRouche, je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire: Platon a-t-il développé/enjolivé/contextualisé une pensée qu’il connaissait (ayant été son élève)? ou s’est-il permis de s’appuyer sur son nom pour raconter des choses qui allaient à l’encontre de sa pensée ?

    Pour ma part je pense que Platon fut un élève respectueux de la pensée de Socrate.

    Pour toi, si tu parlais de la première explication, tu t’es planté car LaRouche n’a rien a voir avec ce que tu lui fait dire (et ça grave car tu salis, ou en tout cas ne respect pas sa pensée), si tu parlais de la deuxième, tu es malhonnête, et là aussi, tu salis la pensée d’un homme qui mérite plus de respect de part la bataille pour la justice et la vérité (pour Dieu diraient certains)qu’il a et qu’il continue à mener.

    En fait, pourquoi tu as utilisé son nom ?

    Enfin, je tiens à préciser que je ne veux pas être désobligeant avec toi (te baffouer) mais que je suis un peu énervé de voir quelqu’un qui utilise les autres (Socrate, LaRouche) pour sa petite personne et ses affaires personnelles.

    Peu m’importe que tu sois raëllien (j’avoue que ce n’est pas mon truc et que si je te connaissais mieux qu’à travers un ordinateur je ne me priverais pas pour argumenter plus), mais je ne pense pas que ce soit honnête de mêler illégitimement à ça des personnes qui n’ont rien demandé.

  5. 5 lelucifer
    28 juin 2008 à 10:14

    Salut encore,

    Merci pour ta réponse plus détaillée et plus précise. Si on abordait la chose d’un point de vue légale, je me demande laquelle des deux questions, dans mon cas est la bonne:
    – est-ce que la caricature devrait être autorisée (qu’elle soit négative, positive, ou neutre)?
    – est-ce que l’utilisation d’une personnalité connue dans un roman, une pièce de théâtre, un film, un dialogue socratique devrait se faire uniquement avec l’autorisation de la personne concernée? Si oui, jusqu’à combien d’années après sa mort cette politique devrait être maintenue? Pendant 50 ans comme les droits d’auteur?

    Je ne connais pas la réponse à ces questions, mais il est certain, par mon respect pour Larouche, que je considérerai changer son nom s’il me le demande.

    Maintenant, considérant ton « accusation » du fait que j’utilise la méthode socratique pour relayer des idées préconcues, je t’avoue que tu vois entièrement juste, et je ne m’en cache pas du tout. Je comprends ce que tu veux dire des dialogues de Platon, de la manière dont les personnages interagissent que nous n’avons pas toujours la certitude d’où cela mène, et que c’est à la fois enrichissant et stimulant comme style à lire. Cela relaye vraiment le principe créateur de l’esprit et permet de revivre littéralement la découverte en même temps que Socrate et ses interlocuteurs. J’adore les dialogues de Platon, ce sont mes écrits préférés (après les livres saints) et c’est pour moi le fondateur des meilleurs éléments de la culture occidentale dans laquelle nous vivons.

    J’aimerai te demander d’imaginer quelque chose: imagine que tu es face à face avec Socrate, penses-tu que tu auras une discussion « normale » comme avec tes amis ou ta famille? Ou alors penses-tu que Socrate aura déjà quelque chose à te dire, à te relayer, et que tout son dialogue avec toi sera guidé par cette idée? Socrate engageait dans toutes ses longues discussions avec les Athéniens parce qu’il avait quelque chose à leur enseigner. Il n’était pas là pour écouter passivement ses interlocuteurs, ou avoir une discussion banale avec eux, non. Il considérait qu’à chaque échange, il se devait de transmettre quelque chose d’important et d’utile à cette personne en particulier. Ce qu’il a fait par la parole, j’essais de le faire par l’écrit. Je sais donc déjà, en gros ce que je veux dire quand je me mets à écrire.

    Pour te donner des preuves de mon respect pour la mémoire de Socrate, Platon et même Larouche (qui est véritablement celui qui m’a ouvert les portes de l’esprit de ces grands hommes):

    – Voici un dialogue entre Clara et Socrate, directement inspiré du Ménon de Platon, mais avec une approche légérement nouvelle:
    https://lelucifer.wordpress.com/2008/05/05/doublement-du-carre/

    – Voici un dialogue entre Clara et Socrate sur la nature des mathématiques, et le rapport avec la géométrie; à ce titre, vu que tu connais Larouche, tu reconnaîtras peut-être un thème dans « The Purloined Letter » d’Edgar Allan Poe:
    https://lelucifer.wordpress.com/2008/05/05/mathematiques/

    – Dans la même veine, je te conseille fortement de lire cet article sur l’analysis situs de Leibniz:
    https://lelucifer.wordpress.com/2008/05/21/topologie-leibni/

    – Finalement, si tu aimes les débats un peu plus animés, je te conseille ce dialogue entre Socrate et des « professeurs » de biologie concernant la théorie de l’évolution:
    https://lelucifer.wordpress.com/2008/05/06/clara-et-socrate-la-theorie-de-l%e2%80%99evolution/

    J’espère que tu reconnaîtras dans mes écrits d’une part la tradition platonique, leibnitzienne et larouchienne de ma méthode, mais aussi ma bonne volonté de vouloir enseigner des principes anciens et également nouveaux.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :